Vélocio

Un certain Vélocio

Le cyclotourisme a un inventeur : Paul de Vivie, plus connu sous le nom de Vélocio. C’est lui qui forgea le néologisme « cyclo-tourisme », en 1899.

Né à Pernes-les-Fontaines (Vaucluse) puis faisant de Saint-Etienne sa ville d’adoption, Vélocio fut d’abord un propagandiste des innovations techniques, comme le changement de vitesse. Le monument érigé à sa mémoire au col du Grand Bois, aux portes de Saint-Etienne, en 1931, le représente en médaillon, avec cette mention : « Paul de Vivie, 1853-1930, apôtre de la polymultipliée. Ses amis et admirateurs. »

Car au fil des années, Vélocio, fondateur du Cycliste en 1888, revue devenue la bible du tourisme à bicyclette, s’était affirmé comme une personnalité de référence. Il jeta ainsi les bases de la pratique cyclotouristique. La Fédération française de cyclotourisme lui rend hommage chaque année en perpétuant  un meeting pascal en Provence sur le modèle de ceux qu’il réunissait sous l’égide du Cycliste. Ce rassemblement a pris le nom de Pâques-en-Provence.

Livre de Raymond HENRY, « Paul de Vivie dit Vélocio : L’évolution du cycle et le cyclotourisme » (Musée d’art et d’industrie, Saint-Etienne – FFCT, 2005, 544 p.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *